Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Revue de presse Société 11/08/2011


11/08/2011, Ukraine : la révolution féministe, les seins à l’air, L’Express

Porte-drapeaux d’un néo-féminisme qui milite torse nu, Sacha Chevtchenko et son groupe d’activistes pourfendent le machisme gouvernemental, le boom du tourisme sexuel, la corruption des élites. Le pouvoir tolère de moins en moins ces opposantes de choc.
Lire aussi : Les hommes dans les mouvements féministes, Monde en Question

03/08/2011, Planning familial, un système à revoir, Les nouvelles news

Repenser les attributions du planning familial, et surtout son pilotage. C’est ce que propose l’inspection générale des affaires sociales (IGAS). Trois grands axes guident ses recommandations : la gratuité des prestations pour tous ; des relais pour les centres ; et un renforcement de la décentralisation vers les départements.

02/08/2011, Etre père et le rester : le combat des pères célibataires, Sur les docks

Dans les années 1980, des pères célibataires s’organisent en associations pour dénoncer la marginalisation dont ils se sentent victimes. Leur constat est simple : après une séparation, après un divorce, les pères sont injustement mis à l’écart par les décisions de la justice et évincés par leurs anciennes conjointes. Deux chiffres deviennent le leitmotiv de ces pères en colère. D’une part, dans neuf cas sur dix, c’est la mère qui obtient la résidence principale de l’enfant : au mieux, le père devient alors un « papa du dimanche », un week-end sur deux ; au pire, il voit son rôle quasiment cantonné au simple versement de la pension alimentaire… D’autre part, et c’est le second chiffre sur lequel s’appuient les associations de défense de la condition paternelle dans ces années 1980, la moitié des enfants qui vivent chez leur mère ne voit plus que très rarement ou plus du tout leur père… Et la mère est alors perçue comme un obstacle à la relation entre le père et l’enfant, une relation qui se distend brutalement ou petit à petit, une relation qui se décompose, s’étiole jusqu’à disparaître…

02/08/2011, Svetlana KOLTCHIK, Les femmes qui rient (mais doivent-elles faire des blagues?), RIA Novosti

En règle générale, je trouve ces créatures sans humour plutôt parmi les femmes. Elles restent assises-là, mortellement sérieuses, attendant d’être distraites et ayant l’air effrayées ou pas concernées quand elles entendent une bonne blague. Mais je n’ai jamais rencontré un garçon qui n’avait pas au moins un tout petit peu, la capacité de plaisanter.
Certains anthropologues culturels plein d’esprit ont observé que l’humour pour les hommes est un moyen plutôt sûr de défier l’autorité de … devinez qui ? Des femmes bien sûr ! Les espèces capable de se reproduire et qui ne sont pas engluées dans la lutte pour la recherche d’identité comme certains garçons durant leur vie entière, les terrifient à mort (très profondément, c’est certain). Du coup, les hommes blaguent, blaguent et blaguent souvent de manière puérile, juste pour rester au top.

Lire aussi :
Revue de presse Société 2011, Monde en Question.
Dossier documentaire Féminisme, Monde en Question.

About these ads

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 72 autres abonnés

%d bloggers like this: