Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives Journalières: 25/01/2011

Histoire de l’humanitaire



Ouvrez la porte !
« Aide humanitaire »

Histoire de l’humanitaire 1/4

En ouverture de cette semaine, notre invité est un oeil avant d’être une voix. Il est photographe, sorti il y a dix ans de son école, Louis Lumière.
Ses reportages photographiques ne sont pas centrés sur les seules crises humanitaires.
Mais il a, comme tous les photojournalistes aujourd’hui participé à des reportages aux côtés et parfois pour des organisations humanitaires.
C’est ce qui lui est arrivé avec le Secours Catholique. Il a ainsi suivi des malades du sida en Afrique, des demandeurs d’asile à Ceuta ou des clandestins à Sangatte et Calais.
Lionel Charrier est photographe à l’agence Myop.

Histoire de l’humanitaire 2/4

Les idéaux et les actes : histoire croisée du Secours Populaire et du Secours Catholique
Relancé au sortir de la Seconde guerre mondiale pour l’un, né à ce moment-là pour l’autre, Secours Populaire et Secours Catholique français enracinent leur histoire dans l’aide aux victimes de la guerre. Action politique d’un côté, rayonnement de la charité chrétienne de l’autre, les deux associations affrontent les questions sociales d’après-guerre avec des approches différentes, mais animées d’une même détermination. Elles ne se connaissent pas, s’ignorent quand elles ne se critiquent pas. Le rattachement à l’Eglise du Secours Catholique est mal toléré au Secours Populaire, les liens de ce dernier avec le Parti Communiste le rende suspect aux yeux du Secours catholique. Sur le terrain, les deux associations connaissent des succès différents, n’ont pas les mêmes méthodes. Progressivement, l’évolution de la pauvreté et la nécessité de répondre aux urgences vont amener au tournant des années 1960 le Secours Populaire et le Secours catholique à s’ouvrir, dans les actes et dans les discours : les deux associations seront amenées à se cotoyer, à se rencontrer, et pour finir à coopérer.

Histoire de l’humanitaire 3/4

Cette émission d’archives est centrée sur les années 1968-1970, alors que le Biafra, région alors inconnue du Nigeria nouvellement indépendant.
Le Biafra devient en peu de mois la préoccupation des médias, et le combat sécessioniste fait florès.
L’intervention difficile et controversée du Comité International de la Croix-Rouge mais aussi des organisations confessionnelles comme Caritas et le WCC provoquera une crise majeure de laquelle sortira l’idée du sans frontièrisme et la catégorie des French Doctors.
Cette émission du mercredi est composée d’archives inédites issues du fonds radio du CICR à Genève, commentées par deux spécialistes de cette histoire de l’humanitaire.

Histoire de l’humanitaire 4/4

Débat historiographique avec :
Didier Fassin, professeur à l’Institute for advanced study (Princeton) et à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.
Jean-Pierre Le Crom, directeur de recherche CNRS.
Axelle Brodiez, historienne au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Larha).
Philippe Ryfman , professeur et chercheur associé au Département de Science Politique et au Centre Européen de Sociologie et Science Politique de la Sorbonne (CESSP-Sorbonne), Université Paris I, Panthéon-Sorbonne.

Lire aussi :
• L’actualité des podcasts
- DKPOD
- Tous les podcasts
- RSS One
Dossier documentaire & Bibliographie Aide humanitaire – Colonialisme humanitaire, Monde en Question.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 59 followers