Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Ils ont organisé la psychose


La grippe saisonnière tue ! est l’article le plus lu de ce blog (35 171 lectures à ce jour !) et, curieusement, il est toujours régulièrement consulté.

Il était facile de se rendre compte, en comparant les données épidémiologiques de la grippe A/H1N1 à celles de la grippe saisonnière, que les gouvernements, l’OMS et les médias manipulaient l’opinion sur les risques d’une pandémie de grippe A/H1N1.

Selon la dépêche de l’agence AP du 5 juin, c’est ce que dit aujourd’hui la commission Santé de l’APCE :

La gravité de la pandémie de grippe A/H1N1 a été "largement surestimée" par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dénonce l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), qui épingle dans un rapport un "gaspillage de fonds publics" et des "peurs injustifiées".

Ce rapport, approuvé vendredi par la commission Santé de l’APCE, déplore "un grave manque de transparence". Dans un communiqué, l’APCE se demande "quelle influence l’industrie pharmaceutique a pu exercer sur les décisions prises".

Lors de la présentation du rapport vendredi à Paris, la rédactrice en chef "British Medical Journal" Fiona Godlee a expliqué qu’une étude de sa revue avait montré que "les scientifiques qui ont élaboré des lignes directrices clés de l’OMS sur le stockage des vaccins contre la grippe avaient été payés par des groupes pharmaceutiques susceptibles d’en tirer profit", selon le communiqué de l’APCE.

"Cette pandémie n’a jamais vraiment existé", a lancé l’auteur du rapport, le parlementaire britannique Paul Flynn, cité dans ce même communiqué. Il a qualifié le programme de vaccination de "traitement placebo à grande échelle".

Pour "une plus grande transparence" et "une meilleure gouvernance en matière de santé publique", la commission Santé de l’APCE préconise d’instituer des garanties contre "l’influence d’intérêts particuliers" et d’envisager un fonds public pour soutenir des études, des essais et des avis d’experts indépendants, qui pourraient être financés par le biais d’une contribution obligatoire de l’industrie pharmaceutique.

Le rapport de M. Flynn doit être examiné par les parlementaires des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe le jeudi 24 juin à Strasbourg.

Il n’y a pas eu complot, comme le croient naïvement certains, mais convergence d’intérêts économiques et politiques. La peur reste le meilleur argument de vente… des médias et des gouvernements.

05/06/2010
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
Rapport intégral (version provisoire).
• Revue de presse Grippe A/H1N1 2009, Monde en Question.
• Revue de presse Grippe A/H1N1 2010, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Risque & Gestion du risque, Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 72 autres abonnés

%d bloggers like this: