Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Massacres de Sétif


Ecrit par Rachid Bouchareb et son complice habituel Olivier Lorelle, le scénario de Hors-la-loi retrace la trajectoire jusqu’en 1962 de trois frères dont la famille a été chassée de ses terres et qui survivent aux massacres de Sétif en 1945. Se retrouvant en France, deux d’entre eux militent pour l’indépendance de l’Algérie, confrontés à l’incompréhension du troisième. La bataille de Paris, qui oppose le FLN à la police française va les broyer et les déchirer. Une page d’histoire qui évoquera aussi entre autres la guerre d’Indochine et les événements du 17 Octobre 1961 à Paris où la police réprima dans le sang une manifestation s’élevant contre le couvre-feu imposé aux travailleurs algériens dans la capitale française.

Le film n’est pas encore sorti en France, mais il déclenche déjà les violentes attaques de tous les nostalgiques de l’Empire colonial français.

Sélectionné à Cannes, le dernier long-métrage du réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb, « Hors-la-loi », provoque une vive polémique. Un député de l’UMP dénonce une version « anti-française » du massacre de Sétif en 1945.
France24

«Ça ne va pas se passer comme ça», a clamé le député UMP Lionnel Luca lors de l’annonce de la sélection en compétition officielle à Cannes de Hors-la-loi, film de Rachid Bouchareb. Le député accuse de «falsification» de l’histoire ce film qu’il n’a pas vu, et qui traite notamment des massacres de Sétif de mai 1945, où des milliers d’Algériens ont été tués. Lionnel Lucas a aussi alerté Hubert Falco, secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens Combattants, qui a demandé un «avis» au service historique du ministère de la Défense à partir du scénario. «Avis» qui s’avère très critique vis-à-vis du film. Verra-t-on Lionnel Luca très en colère en treillis sur la Croisette ?
Politis

En plein débat sur l’identité nationale, la burqa et on en passe, nul doute que le nouveau film de Rachid Bouchareb remuera le couteau dans une plaie encore trop vive….
Pourtant, personne n’a encore vu le film de Rachid Bouchareb qui sera présenté en premier lieu à Cannes.
Staragora

Communiqué du comité « Pour la vérité historique – Cannes 2010″ : «ce film algérien, réalisé par l’auteur d’Indigènes est avant tout un film de propagande politique pour le compte de ceux qui l’ont commandité et financé, un véritable complot contre la France, son histoire, sa présence et son œuvre en Algérie», on dénonçant «une organisation cinématographique qui a profité de fonds publics français complétés par ceux d’un mécénat idéologique d’entrepreneurs dévoués à la cause. Il n’aurait jamais dû bénéficier du tremplin publicitaire et médiatique que va lui offrir une institution française, le Festival de Cannes, où il sera présenté quelques jours à peine après sa sortie officielle en Algérie». Alors pour faire échec à ces complots et propagandes «Oui, nous devons tous nous retrouver sur la Croisette dès le 12 mai et jusqu’au dernier jour peut-être, le 23, pour la remise des trophées. Avec nos affiches, nos banderoles, nos slogans nous pouvons pourrir ce Festival pour dénoncer cette machination politique qui va se dérouler sous couvert d’un évènement culturel de renommée mondiale».
Mediapart

Lire aussi :
Africultures
AlloCiné
El Watan
Festival de Cannes 2010
IMDb
• Histoire/Actualités, La Fabrique de l’Histoire.
• Polémique autour du prochain film de Rachid Bouchareb, Le Figaro.
«Hors la loi»: au pays de l’histoire officielle, Mediapart.


S’abonner à la Newsletter Cinéma pour télécharger le film

• ADI Yasmina, L’autre 8 mai 1945 – Aux origines de la guerre d’Algérie, Site du filmEl WatanLa Bataille socialisteLa Fabrique de l’HistoireLDH-Toulon- YouTube.

Alors qu’en France le 8 mai est un jour de fête, célébration de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie , de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie, le 8 mai 1945 a de tout autres échos.
Dans la joie quasi chaotique de la victoire, des Algériens – qui y ont largement participé – veulent croire en la reconnaissance de la France et revendiquent leur indépendance. S’en suit une violente répression de la part des autorités françaises, qui fera des milliers de victimes. Historiquement, ce 8 mai 1945 marque un point de non retour qui débouchera 9 ans plus tard sur la guerre d’Algérie.
Le 23 février 2005, une loi française demande que les pogrammes scolaires enseignent « le rôle positif de la précense française en Afrique du Nord ». Entraînant de vifs débats, et pour Yasmina Adi, l’envie d’apporter un éclairage sur cette proposition hallucinante à travers cet épisode noir de l’histoire franco-algérienne absent des manuels scolaires. Pour ce faire, elle a mêlé images d’archives françaises (déclassées justement en 2005), anglaises et américaines, de nombreux témoignages d’historiens et de protagonistes français et algériens.

• REY-GOLDZEIGUER Annie, Aux origines de la guerre d’Algérie, 1940-1945, La Découverte, 2006.

Fruit de longues années de travail, ce livre propose un récit détaillé, nourri de nombreux témoignages et de documents d’archives inédits, de cette page particulièrement noire de l’histoire coloniale française : la folie meurtrière déclenchée en mai 1945 par l’armée française et les milices de colons contre la révolte des nationalistes algériens de Sétif et Guelma. Une centaine d’Européens furent tués et… plus de cent fois plus d’Algériens. L’originalité de ce livre est d’éclairer les origines de ce drame par l’histoire, passionnante, des cinq années qui l’ont précédé en Algérie : durant la période de Vichy, puis après le débarquement américain de novembre 1942, la tension n’a cessé de monter entre le monde des colons et celui des «indigènes». Et le «monde du contact», formé des Européens et des Algériens qui croyaient encore à la possibilité d’une vie commune, s’est vu progressivement broyé. Jusqu’à ces journées tragiques de mai 1945, dont ils seront les premières victimes, et qui sont à l’origine des sept années de guerre effroyable que le peuple algérien devra subir pour accéder à son indépendance.

• Massacres de Sétif et Guelma, Wikipédia.
Articles Algérie, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Algérie, Monde en Question.

About these ads

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 72 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :